rue de la Victoire, 115 - Saint-Gilles


peinture

"A près de 71 ans, candidat aux rétrospectives, J-M.Lahaye participe-t’il pour la dernière fois à Parcours d ’Artistes ? Singulière, narrative, la peinture de ce vieux barbu matérialise son expérience de la vie au Congo, où il fut juge et au Brésil où souvent il voyage. Autodidacte, il prétend ne savoir ni peindre, ni dessiner. N’empêche, il appartient à la race des poètes. Ce qui distingue les tableaux "pop" ou "bruts" de J-M La Haye, qu’il peint en général sur bois, c’est le rayonnement de ses plantureuses danseuses de cabaret, allégorie du plaisir dans une vie périssable. Il se représente volontiers en spectateur fasciné de ses modèles : son appétit pour elles trahirait-il une secrète aliénation ? Jean-Marie La Haye, un maître caché, un artiste, un vrai et qui a de l’estomac." Jade Petit.


Victoire 115, J-M La Haye