VINCENT DELBROUCK

2013/03/20 - 2013/05/05

Organisateur et adresse :
Espace Photographique Contretype
Cité Fontainas, 4 A
1060 Saint-Gilles

Vincent Delbrouck (aka V.D., °1975) privilégie une forme de recherche empathique au monde, loin du carnet de voyage folklorique. L’autofiction signe sa manière de travailler, une recherche permanente de sa propre identité de Cuba au Népal, autant de voyages initiatiques, de cheminements intérieurs vers la beauté du monde, ce qui en creuse les ombres, ses propres failles, ses découvertes intimes. Sa photographie embrasse tout !

Dans son premier livre Beyond History (Havana 1998-2006), finaliste pour le Prix du livre d’auteur aux RIP d’Arles 2009, V.D. assemble et recompose au moyen de techniques mixtes les fragments de son expérience vécue lors de nombreux séjours à La Havane. Jouant sur la frontière poreuse entre réalité et imaginaire, il évolue, tel un personnage de fiction, dans un univers singulier qui oscille entre « réalisme sale » et « documentaire poétique ». L’ensemble se lit comme un parcours initiatique, un album de jeunesse intime et truculent.

Les séries plus récentes As Dust Alights et Some Windy Trees présentée ici, à Contretype, marquent un nouveau chapitre dans la vie intérieure de V.D. qui séjourne en famille pendant une année au Népal et photographie la région himalayenne de 2009 à 2012.
Il y confronte un nouveau monde où se mêlent une fois encore une multitude d’éléments qu’il embrasse avec passion : bouddhisme tibétain, méditation, nature sauvage, chaos urbain... Sa photographie s’y adapte pour écrire une autre page de son existence, la rêverie diurne d’une marche attentive aux détails, à la distance juste, au silence intrinsèque de tout ce qu’il photographie. L’esprit poétique se met au zen, avec une attention délicate aux intervalles de la vie.
V.D. nous suggère alors un sens aigu du temps et du lieu qu’il habite entièrement, ici et maintenant, à travers ces images proches d’une forme nouvelle d’Arte Povera.

La série Some Windy Trees reflète simplement le flux de la vie dont il essaie généreusement de guérir, en images. La poésie magique d’un monde naturel s’y contemple, dans le vent des Annapurnas. V.D. s’y voit en arbre et s’oublie, avec sérénité.

Une série de nouveaux livres est en préparation actuellement sous le label WILDERNESS. Le premier doit sortir au printemps 2013. En disposant ses photographies de façon différente dans chaque volume de la série, V.D. essaie sans cesse d’en révéler l’élasticité et l’inter-connectivité, en rappelant au lecteur ce potentiel infini qui réside dans chaque travail, et dans chaque vie. Un flux constant de nouvelles significations pour plus tard, sur la route…

© Vincent Delbrouck, de la série “Some Windy Trees”, 2010.

BIOGRAPHIE

Vincent Delbrouck a été une des Découvertes Internationales du Meeting Place à FOTOFEST (Houston, USA), en 2006 ; il a reçu le Prix Jean Salgaro à Photographie Ouverte (Musée de la photographie de Charleroi) et la Bourse de la Vocation en 2003. Son travail a été exposé au Musée de la Photographie de Charleroi et au FOMU, et dans des festivals et des lieux prestigieux aux Etats-Unis, au Mexique, en Chine, dans l’Union Européenne et en Suisse. Ses images sont incluses dans les collections du Musée de la Photographie de Charleroi, du Musée d’Art Moderne de Rio de Janeiro, et dans la collection d’art contemporain d’Agnès b.
V.D. était un membre du collectif BlowUp et à l’automne 2012, il a créé avec Olivier Cornil et d’autres photographes belges le projet WILDERNESS. Il étudie et pratique le Shiatsu (massage thérapeutique) et vit dans la campagne wallonne, à Loupoigne.

www.vincentdelbrouck.be
RENSEIGNEMENTS PRATIQUES
L’exposition « Autofiction – Comme la poussière se pose… » de Vincent Delbrouck est accessible au public du 20 mars au 5 mai 2013 inclus à l’Espace Photographique Contretype (1, avenue de la Jonction à 1060 Bruxelles). Ouvert du mercredi au vendredi de 11 à 18 heures, samedi
et dimanche de 13 à 18h. Fermé lundi, mardi et jours fériés.
Droit d’entrée pour le public : 3 €. Gratuit le premier dimanche de chaque mois.
Vernissage public le mardi 19 mars 2013 de 18 à 21 heures en présence de l’artiste.


octobre 2017 :

septembre 2017 | novembre 2017


Liens utiles...