T’un Y’un


Jan François

rue Dethy, 73 - Saint-Gilles


sculpture , peinture

"Personnage du folklore taoiste, il est la plus malicieuse des divinités mineures du panthéon chinois. La légende veut qu’il soit né le plus facétieux et le plus dissipé des dieux. A la naissance de la terre, il n’a pas été possible de lui confier une tâche sérieuse, telle la conduite d’un astre ; aussi lui a-t-on donné à garder le troupeau des nuages ; c’est pourquoi, si à la hauteur des étoiles et du ciel T’un Y’un commande aux jeux toujours mouvants du ciel et de l’eau, dans l’érotique chinoise, il régit les principes du souple et de l’humide."
S. Audeguy, la Théorie des Nuages, éd. Gallimard.


Performance, VE 20h, 22h.
"Mirenoire"
Performance en ré-mineur d’une personne statufiée, une autre qui le sera peut-être, avec piscine et une bonne dose de silicone.