Sessions DI - Radio Alma

2019/10/04

Organisateur et adresse :
Maison des Cultures
Rue de Belgrade, 120
1060 Bruxelles

Vendredi 4 octobre 2019
Dès 19h

Dans le cadre des Sessions DI, Radio Alma vous invite à découvrir des groupes musicaux de la scène bruxelloise indépendante.

* * Entrée gratuite * * GRATIS !! FREE !!

19h - Ouverture des portes
20h - Touko Sari
21h - BAminLA Zion-jah

TOUKO SARI

Touko Sari c’est du reggae métissé, original et sans frontières.
Une joyeuse bande sonore dont la simplicité des arrangements et la générosité des chants vont droit au coeur et au corps.
Au début de l’automne 2012, le groupe se réunit à Bruxelles autour du duo des chanteurs pour répéter, composer... et poser ainsi ses bases musicales.
Les racines des musiciens (Belgique, Bénin, Burkina faso, Djibouti, Sénégal), permettent au groupe d’autres inspirations, tant au niveau instrumental qu’au niveau des langues chantées (français, anglais, batonou, wolof, mooré, dioula…).
Sans cesse à la recherche de nouveaux horizons, c’est à son retour d’une tournée au Sénégal (novembre 2016), que le groupe choisit de décliner son répertoire dans une version acoustique.
Depuis, les musiciens poursuivent cette démarche, et composent immédiatement dans cette formule.
Les textes, quant à eux, sont soit écrits individuellement, soit collectivement par les chanteurs... mais tous véhiculent les mêmes valeurs de partage et de tolérance.
Car ce n’est pas par hasard que le groupe s’est choisi le nom de Touko Sari, qui se traduit par : « nul n’est étranger », en batonou, une langue béninoise.

BAMINLA ZION JAH

Bien connu peintre, percussionniste, danseur chorégraphe, Baminla Zion-Jah, se dévoile ici sous sa casquette de chanteur et compositeur. Le natif de Lomé, la capitale du Togo en Afrique de l’Ouest surfe sur le Blues, le Jazz et les sonorités traditionnelles africaines saupoudrés du Reggae pour dénoncer et chanter les travers de notre société.

Il nous fait découvrir et apprécier le 09 mai dernier Tovia ( esprit d’entraide ) son premier album discographie conçu dans un esprit de questionnement sur la société humaine. Il s’agit d’un recueil de neuf titres chantés et irrigués à la fois de mots Mina, langue maternelle de Baminla Zion-Jah mais aussi en Français et en Anglais.

Baminla Zion -Jah a déjà paradé sur certaines scènes musicales de Lomé et de Bruxelles, la capitale belge où il réside. De l’Espace Delvaux à Watermael-Boitsfort en passant par l’Ancienne Belgique et Kuumba ; Baminla Zion-Jah tisse inexorablement sa toile.


septembre 2020 :

août 2020 | octobre 2020


Liens utiles...

GIF



_