Salon de Dissection


Enomoto Miku , Honda Sachiyo , Maeda Saiko

chaussée de Charleroi, 203 - Saint-Gilles


arts plastiques , collages , photographie , techniques mixtes

Nous avons fait plusieurs expositions où nous réunissions nos imaginaires, pour une mise en commun autour d’un désir qui, petit à petit, s’est constitué sur la représentation du corps humain. Nous nous intéressons, tout particulièrement, à son fonctionnement.

Comment marche un corps ? Quelle esthétique pour représenter cela ?
Nous tentons de produire un travail plastique sur ces choses qui ne peuvent être visibles à l’œil nu, et qui pourtant participent à notre vie de tous les jours.
Nous essayons de donner forme à cet invisible.

Nous saisissons avec des techniques mixtes le mécanisme de la mémoire. La mémoire de la vie est gravée dans chaque cellule depuis la nuit des temps.
Cet intérieur invisible du corps nous intéresse, et nous essayons de traduire les sensations diverses au travers notamment du sens du toucher, grâce aux matières textiles.