Roman graphique


Alfacinha Leitão Ana , Orban Seixas Didier

rue de Pologne, 28 - Saint-Gilles


photographie , pluridisciplinaire

Ils portent des culottes avec de larges trous
Et des souliers blessés par leur course de fous
Ils arrivent en sueur ils ont l’air fatigués
Dorment à la belle étoile ou sous des tentes usées

Faut voir à quoi ça rime tous ces gens en mouvement
C’est pas juste pour la frime qu’ils crient leur agacement

Ce sont de vrais poètes ils ont les poches crevées
Six mille cinq cents marcheurs ça nous fait treize mille pieds
Chacun a pour devise ce slogan capital
Je vais sous le ciel - Mouise - et je suis ton féal

Didier Orban Seixas


AlfaOrban 1.jpg AlfaOrban 2.jpg