Paysage minéral, végétal, humain


Armyde Peignier , Guillaume Sinquin , Huglo Thérèse

rue du Mont-Blanc, 38 - Saint-Gilles


photographie

Thérèse Huglo
Photographie n&b. Photographies de fêtes de rues. Photographie à caractère humain. Portraits de voisins, d’enfants, de groupes. Sous forme de photomontages dans de vieux cadres.
Armyde Peignier
Avec ses petits formats en noir et blanc, Armyde Peignier propose des paysages habités. Ce sont des tableaux de la nature qui rappellent le flux du temps. Les jeux de l’enfance y déclinent un alphabet visuel énigmatique.
Guillaume Sinquin
Le problème (...) de l’errance n’est rien d’autre que celui du lieu acceptable (...). L’errance est (...) l’histoire d’une totalité recherchée. Car l’errance n’est ni le voyage, ni la promenade, etc. Mais bien : Qu’est-ce que je fais là ? (A. Laumonier)
C’est dans la quête du lieu acceptable que s’inscrit Guillaume Sinquin, sur le front de la nuit où l’espace urbain renverse ses alliances et se fait désert, espace minéral où l’horizon visible ne s’appréhende déjà plus que dans le désir de l’ailleurs qu’il suggère.


t_hugloa_simon_autoportrait_aux_legumes_nandb.jpg