La racine cubique de la porte rouge


Catalano Nicolas , Guillonnet Corentin , Israël Solal

avenue du Parc, 44 - Saint-Gilles


photographie

C’est autour de la photographie, passion commune, que s’est créé le collectif La Porte Rouge, Corentin Guillonnet, Solal Israel et Nicolas Catalano. Depuis Août 2012, ils partagent un espace commun de travail et de vie.
En novembre 2013, le collectif est sélectionné par Jean-Marc Bodson pour une exposition au « L’L », lieu d’accompagnement et de recherche artistiques.
A partir d’un fond photographique trouvé, La Porte Rouge propose un processus d’appropriation, d’exploitation et de sublimation de ce témoignage que le hasard a mis à leur disposition.
Retenus pour participer au parcours d’artiste de St Gilles en mai 2014, ils ouvriront la porte de leur appartement afin de dévoiler une version plus intimiste de ce travail.
Une réflexion sur le droit d’utilisation d’une matière préexistant et la façon de la faire vivre avec respect.
Ce n’est pas un travail figé mais bien une matière qui se module en fonction de l’espace proposé.


Monsieur H.
Au départ, les jeunes fondateurs du collectif “ La Porte Rouge “ ont retrouvé des archives photographiques qui à première vue sont celles d’un monsieur tout le monde.
Ils les ont triées, regardées, interrogées.
Peu à peu, par regroupements et recoupements successifs, ils en ont mis à jour des aspects cachés, voire des ressorts étonnants, notamment quant à la relation ambiguë à la femme et à sa représentation.
Par leurs propres interventions sur les photos (ils parlent « d’intrusion physique au sein même de l’image ») ou par la façon de les présenter, ils se sont ensuite pleinement approprié cet ensemble muet pour le rendre loquace.
C’est ainsi qu’en révélant ses rêves, ses ambitions et ses obsessions, monsieur tout le monde est devenu Monsieur H.