La Maison Pelgrims


Ce prestigieux hôtel de maître d’inspiration neo-Renaissance flamande est édifié en 1905 par Adolphe Pirenne sur demande de la famille Colson. L’architecte opte pour une disposition novatrice des espaces intérieurs, rompant avec les traditionnelles trois pièces en enfilade des maisons bruxelloises de l’époque. Au départ, il s’agit d’une villa bien plus petite que celle que nous connaissons aujourd’hui. Le bâtiment est racheté en 1927 par le pharmacien et industriel Eugène Pelgrims qui eut recours aux services de l’architecte Fernand Petit pour agrandir la maison et lui apporter certaines modifications, tout en respectant son style éclectique initial.
De ce fait, plusieurs époques se côtoient dans la Maison Pelgrims : le Romantisme (ex : le jardin), la neo-Renaissance (ex : salle à manger, grand salon et chambres), la Renaissance flamande (ex : la façade) ou encore l’Art Déco (ex : le jardin d’hiver orné d’une fontaine).

C’est en 1963 que le Conseil communal de Saint-Gilles, présidé par le Bourgmestre Jacques Franck, décide d’acquérir, pour cause d’utilité publique, cette superbe demeure, ainsi que ses dépendances en ruine. A son acquisition, la maison de maître demandait des restaurations importantes : le parc était en friche et les écuries en ruine. Saint-Gilles finance, en 1969, l’aménagement de la nouvelle propriété communale, tout en veillant à conserver son aspect d’origine.
La Maison Pelgrims fut classée pour l’originalité de ses matériaux et de sa facture, en 2001.

La maison a connu différentes fonctions. Après avoir abrité au premier étage diverses a.s.b.l. et l’Echevinat de la Jeunesse et des Sports, c’est depuis 1992 que celui-ci est aménagé en salles d’expositions. Le second étage du bâtiment accueille depuis 2000, les bureaux du Service de la Culture (lien vers…)de la Commune de Saint-Gilles.

Le jardin entourant la bâtisse, le parc Pierre Paulus – du nom de l’artiste peintre et graveur qui fut le premier président du Groupe d’Art saint-gillois – autrefois jardin privé de la famille Pelgrims, devient parc public en 1969, est aménagé à partir de 1972 et classé comme site en 1997. Il a été conçu dans l’esprit des parcs paysagers à l’anglaise.

Le rez-de-chaussée et le premier étage de la Maison Pelgrims sont dédiés aux arts et à la création sous toutes ses formes : plastique, musicale ou littéraire.
La Maison Pelgrims accueille des manifestations diverses, des expositions variées (peinture, photographie, sculpture), ainsi qu’à l’occasion, des petits concerts ou des conférences.

Œuvre du passé, la Maison Pelgrims est devenue un lieu vivant, destiné à un public d’aujourd’hui. Ses portes sont ouvertes à tous ceux et celles que la culture et l’art intéressent. Elle offre aux artistes l’occasion de développer leur projet avec un soutien adapté. Plus qu’un lieu d’accueil culturel, la Maison Pelgrims se présente avant tout comme la « Maison des Artistes », un lieu dédié à la création artistique sous toutes ses formes. Encourageant des initiatives individuelles, la Maison Pelgrims a ainsi développé la dynamique collective.

PLUS DE PRÉCISIONS

Fiche technique


décembre 2016 :

novembre 2016 | janvier 2017


Liens utiles...