L’Art de l’écriture arabe


Najjar Michel

chaussée de Waterloo, 207 - Saint-Gilles


arts plastiques

Dans mon art, j’essaye de marier les tendances modernes et anciennes de l’art arabe et en même temps, je commets une sorte d’adultère entre la peinture d’avant-garde et sacrée. Des tableaux dominés par les nuances bleues ou vertes où s’enlacent voluptueusement les caractères coraniques et profanes, jeux de volumes par la gradation subtile des tons froids et chauds, calligrammes presque abstraits qui sculptent l’huile vive, poèmes noirs qui boudent sur l’aquarelle pastel. Sur fond de couleur boréale, les lignes se mêlent, se rencontrent, se défont. Car explique-t-il, impossible d’habiter la Belgique et d’ignorer la culture européenne, le résultat de compositions modernes, fruit de contrastes de deux cultures. Un enrichissement réciproque ? Sans doute, puisque les stages d’initiation attirent aussi de nombreux européens, étudiants d’art ou avocats.


Un cadeau offert à chaque visiteur lors de la nocturne.


Michel Najjar.jpg