Ici vécut naquit mourut passa


Vasseur Alain , Vielle Laurence

avenue Jean Volders, 56 - Saint-Gilles


dessin , installation , parcours sonore

Alain Vasseur dessine depuis 10 ans des visages principalement féminins, toujours les yeux clos. il a ainsi peint environ 300 visages (toujours le même format, 32x50cm)
Laurence Vielle, (poète national 2016-2017), écrit des mots à dire à partir des mots récoltés au fil de ses déplacements, principalement dans les villes, les cités. Elle arpente, et glane, redit la parole des anonymes qui y passent "ce sont mes tambours, je tente d’y accorder mon cœur". Pour le Parcours d’Artistes 2016, Laurence réalise de courts portraits, mini polaroïds verbaux, des habitants de son quartier, ceux qui y vécurent, y moururent, y passent, y viendront, comme une multitude de "plaques commémoratives" de Saint-Gilles en mouvement, qui font écho à la multitude de visages d’Alain Vasseur ; la voix off de Laurence murmure les vies possibles des visages silencieux d’Alain. Le spectateur est invité à s’asseoir et fermer les yeux lui aussi pour entendre les visages. Installation visuelle et sonore pour honorer la vie de la cité, avec, en parallèle, la parution d’un bookleg aux éditions Maelström dans la collection "Bruxelles se conte" : issinakimourupaçavéku. Sortie : mai 2016


Les deux dimanches de Parcours, de 17 à 17h30, au milieu des dizaines de visages d’Alain Vasseur, Laurence Vielle dira les mots écrits pour le Parcours, longue litanie de vies en raccourci du peuple de Saint-Gilles, avec la violoniste Catherine Graindorge.