Hommage à Ana et Michel


Delneuville Michel , Elias Romão Ana

rue du Mont-Blanc, 38 - Saint-Gilles


peinture

Ana, la Fille Hirondelle, Michel, le Gosse Hibou. Deux personnages jamais rencontrés, dont les destins sont liés par la lettre H - Horreur du quelconque, conformisme abHorré, Haine du déterminisme dans un horizon trop fini, trop étroit pour leurs aspirations. Trop résistants pour la comédie humaine, trop fragiles pour les tragédies pélagiques et sur un qui-vive permanent, seul l’envol vers les cimes a mis fin à leur souffrance. Pour nous consoler de leur absence, faisons nôtres les mots de Pessoa « Meurent jeunes ceux que les dieux aiment ».

Le trait chaotique de l’œuvre de Ana est rendu possible par les lambeaux des matériaux utilisés : tissus, fils de fer, perles et miroirs - le reflet d’une vie.

Michel nous a légué une œuvre picturale abondante qui met en scène l’être humain dans ce qu’il a de plus fondamental. Travail haut en couleur, entre expressionisme et fauvisme.


Dimanche 6 mai à 16 heures
Ensemble Jazz
Benoît Feltz, harmonica
Massimo Pasuch, guitare
Jean-Baptiste Delneuville, piano


38 Mont Blanc Photo Michel Delneuville.jpg