Haut en couleurs


Finkelstein J-F , Jeanmart Céline

rue Louis Coenen, 24 - Saint-Gilles


peinture , photographie

Peindre, c’est pour moi le plaisir d’étaler de la couleur sur une surface 2D. Et de continuer jusqu’à obtenir un plaisir visuel. Passionnée par les couleurs et les formes, je me pose la question de savoir si le plaisir visuel obtenu ne serait pas proportionnel à leur équilibre sur la toile. Et si cet équilibre pouvait se traduire en formules mathématiques ?
Au-delà de l’aspect concret, il y a l’aspect virtuel des œuvres. Exposer ses toiles au public, c’est induire un échange de communication. Cela en fait un terrain idéal pour exprimer des idées dont on ne trouve pas l’écho ailleurs. Alors l’art devient un terrible moyen d’expression. A cet égard, j’ai nommé mes toiles selon des noms de villes arabes qui ont fait ou qui font toujours la révolution pour plus de liberté et de démocratie dans leur pays. Elles ont toutes Rebel et Democracy comme deuxième et troisième prénoms.

A travers des scènes de la vie quotidienne, ce travail tente d’aborder d’une part la frontière qui existe entre ce qu’on conçoit comme étant une tenue vestimentaire a part entière et ce qui est perçu comme déguisement et d’autre part, la manière que nous avons de nous identifier au moyen des vêtements pour traduire un état d’esprit, une appartenance à un groupe humain, un rôle qu’on joue dans la société. Toutes les photographies sont prises sur le vif en rue sans mise en scène au préalable.


P1030016.jpg P1040163.jpg P1050965.jpg