Festival Sacré(e)s Saint-Gillois(e)s / Saison IV

2014/01/24 - 2014/01/26

Organisateur et adresse :
Centre Culturel Jacques Franck (CCJF)
Chaussée de Waterloo, 94
1060 Saint-Gilles

Cette année pour la première fois le festival Sacré(e)s Saint-Gillois(e)s a été élaboré à partir d’un appel aux musiciens.
Cette démarche nous a permis de découvrir un large éventail de musiciens liés à notre commune. Le nombre et la qualité des candidats dépassa toutes nos attentes …
Cette fois encore nous avons joué la carte de la diversité dans la sélection des groupes, tout en présentant des artistes confirmés mais aussi en laissant de la place à des nouveaux venus. Au final cet hiver durant trois soirées et une après-midi vous aurez l’occasion de vous réchauffer les oreilles lors de notre festival en forme de 1060 !

Prix par soirée : 12 / 8€ ( 1,25 € Art.27 )
Prix pour le samedi après-midi : 5€ ( 1,25 € Art.27 )
Pass pour les trois soirées : 18 €

Petite restauration pendant tout le festival par LaboCuisine

Le vendredi 24 janvier


Froesheleirs à 19h


C’est sous ce mot brusseleir que se réunissent Frades, SiKa et Seriak.
Les trois rappeurs partagent la même passion pour la musique ainsi que pour leur ville natale : Bruxelles. Ils ont pour mission commune de revendiquer haut et fort leur attache et appartenance à cette ville.
Les Froesheleirs travaillent actuellement sur un EP 8 titres nommé « Fabeltjes », de quoi nourrir l’auditeur d’histoire à la bruxelloise.

MAKYzard à 20h30


Un nom aux accents de résistance, rappelant aussi celui du personnage persévérant et combatif, MAKY ; mais aussi et surtout, un nom faisant écho à ses textes engagés, scandées de réalités brutes et d’instants de vie, où l’actualité et le monde résonnent de tous leurs paradoxes.
MAKY est un poète authentique et sincère, se jouant des styles et déjouant les stéréotypes du genre.

Volt Selector à 22h


Electron libre, le groupe navigue sur les ondes des Mondes, du dub épais aux espaces électro, traversant la planète Rock, guidé par les influes Hip Hop et Ragga. Vous penserez à Rage against the Machine, à Dreadzone ou à Asian dub fondation. Ou vous ne penserez pas : vous danserez !
Aux commandes du vaisseau subsonique se trouve Philippe Boulon multi instrumentiste disjoncté. Ses ambiances se mêlent à la section rythmique redoutable de Fio et Thierry Carcan, deux élus du rock underground made in Brussels et à l’énergie vocale de trois incandescents : Dynamic, Sachel et Bruce(PPZ30).


Le samedi 25 janvier en après-midi


Bric & Broc à 14h


Groupe de musiciens de différents horizons (accordéon, trompette, guitare, clavier… ) propose un concert jeune public (de 2 à 12 ans ) sur la thématique des tris des déchets et du respect de la nature.
Création collective avec : Sandrine Questier à l’accordéon, Grégori Severino à la trompette, Xavier Simon à la guitare, Maud Duthoit aux claviers, Blaise Duthoit aux percussions, Nicolas Caplier à la sonorisation.

tiny.cc/bricbroc

Le samedi 25 janvier

LAID COMME VOUS à 19h


Mélomane et poète, agitateur et bonimenteur, le quatuor –à cordes (vocales) et à lames (sonores)– ne cesse de marier les genres tout en affirmant son style inimitable. Punklezmer et raggamusette, tango rétro-moderne et chanson hip-hop. Le groupe redonne ses lettres de noblesse aux chanteurs populaires, aux poètes oubliés, mais aussi aux instruments les plus improbables et déclassés : scie musicale, contre-bassine, valisophone et washboard y cotoient clarinette, accordéon, guitare et euphonium. La recette est à la fois drôle et dramatique, légère et nourrissante, épicée et savoureuse !

Racine Congo à 20h30


La formation propose un mélange de reggae et de chanson française en piochant ce qu’elle aime dans chaque style. Le skank est bien là, mais l’accordéon et le violoncelle ont été préférés à la batterie... Racine Congo s’écoute, se danse, se chante !

Alimentation générale à 22h


Alimentation Générale est un groupe de "Brass-Rock" originaire de Bruxelles, aux musiciens d’origines diverses (belges, français, italien, catalan) et d’expériences musicales variées (conservatoires classiques et jazz, scènes rock, workshops, enregistrements, sonorisations, compositions pour le théâtre ou le cinéma, enseignement de la musique à tous les âges).
Il se compose d’un sousaphone, une batterie, une guitare électrique, deux trompettes, deux trombones et un saxophone ténor.


Le dimanche 26 janvier


Nikolaï Dumpty à 18h


Nicolas Uluengin, bédéiste et musicien passionné de blues, accompagné d’Aurélien Hochart interpréteront à la guitare acoustique des reprises de chansons blues/country/folk alternés de compositions originales.

Juan Verdera Trio à 19h30


Juan Verdera Trio est avant tout une nouvelle façon d’exprimer le jazz, avec une sonorité sophistiquée et électrique. Le violoncelliste et compositeur cubain Juan Verdera, leader du groupe, arrache de son violoncelle électrique Zeta une infinité de sons et effets pour une atmosphère envoûtante. La batterie assurée par Carlos "Cachi" Acosta et la contrebasse maîtrisée par Kevin Ambrogi complètent ce rare trio. Le résultat est une fusion entre les sonorités plus modernes du jazz, la musique classique et la musique contemporaine cubaine, où on y trouve polyrythmies, harmonies cassées et liberté d’improvisation. A new jazz fusion expérience !

Oleando à 21h


Oleando est né de la volonté partagée de deux amis madrilènes de longue date, Antonio Garcia-Serna Garcia (composition et guitare flamenca) et Javier Mateos Arévalo (arrangements et flûte traversière) d’interroger la question de la frontière entre les musiques folkloriques traditionnelles espagnoles et le flamenco au sein d’un langage inspiré des musiques dites "nouvelles", et notamment le jazz. Le groupe commence à se former à Bruxelles, où Antonio et Javier se retrouvent au Conservatoire Royal Supérieur en 2011. Les premiers mois, leur activité consiste essentiellement à canaliser et recadrer l’inspiration débordante d’Antonio et l’énergie hors du commun de Javier, pour créer un répertoire des plus originaux.


août 2017 :

juillet 2017 | septembre 2017


Liens utiles...