Festival Artonov

2020/10/04 - 2020/10/11

C’est avec la phrase d’Antoine de Saint-Exupéry « L’avenir tu n’as pas à le prédire, mais à le permettre » que nous lançons cette sixième édition du Festival ARTONOV dans une période si incertaine et difficile.

La programmation déjà clôturée en février 2020 avec des artistes et créations belges mais aussi australiens, canadiens et japonais a dû être modifiée suite aux restrictions de l’épidémie affectant notamment le transport des personnes.
Nous avons décidé de réadapter cette édition avec les normes sanitaires actuelles tout en conservant le thème "ce que le jour doit à la nuit" et en maintenant le goût de l’aventure artistique que nous défendons depuis la première édition.

Unissant l’Orient et l’Occident, les artistes de cette édition s’emparent de la lumière et l’enchantent pour mieux nous révéler un monde aux multiples transparences.
Toutefois, l’ombre n’est jamais loin, ni le reflet. D’ailleurs, en Grec ancien il s’agit souvent du même mot : « skia ». Ombre et reflet donc. Projection de la forme, sans matière et sans contours, dépendant pour exister de multiples variables vivantes : le mouvement, la source de lumière ou l’objet lui-même. L’ombre c’est à la fois les ténèbres, l’enfer, le monde invisible et la profondeur convoitée par le mystique. Elle est incertaine et mouvante. Le dessin animé, le cinéma, s’en amusent. Et nous aussi. Si le désir d’ombre hante, c’est aussi parce qu’elle permet la percée et l’irruption de la lumière.

Cette année nous optons également pour des lieux d’architecture plus contemporaine tels que COOP à Anderlecht et See U à Ixelles afin de défendre des projets urbains qui présentent une dimension et des valeurs similaires à celles de l’Art nouveau et de l’Art Déco, styles qui continuent d’être le fil rouge du festival.

Pendant les mois de confinement, nous avons souvent été amenés à faire des choix entre les différentes priorités, et à réfléchir à l’importance de l’art dans nos vies.
Pourtant, c’est assez simple : il y a des biens de première nécessité, les soins, l’agriculture, l’éducation, la souveraineté économique et technologique, mais la survie, ce n’est pas tout à fait la vie, et l’art me semble être le signe de la vie plutôt que de la survie.
L’art a une capacité à faire des mondes, à créer la sensation et la différence. L’art et son « inutilité sociale ». L’œuvre est à la fois utile et inutile, et avec l’œuvre nous sentons, nous vivons, nous fabriquons un monde possible.

Plus que jamais nous avons besoin de vous pour cette édition du Festival ARTONOV où l’architecture fait partie du rituel de la performance.

Je vous souhaite une édition riche en sensations intenses pour que vous puissiez continuer à rêver à de nombreuses prochaines éditions.

« Quand j’ai eu 60 ans, il y a longtemps, je suis allé au Japon avec ma femme et j’ai visité le temple d’Ise. Savez-vous pourquoi le temple d’Ise est important ? Il est détruit et refait tous les vingt ans. En Orient, l’éternité ne se construit pas pour toujours, mais en continu. Les jeunes arrivent au temple dans la vingtaine, voient comment cela se fait, le reconstruisent dans la quarantaine, puis restent à expliquer aux nouveaux. C’est une bonne métaphore de la vie : d’abord, vous apprenez, puis vous appliquez, puis vous enseignez. Ce sont les jeunes qui sauveront la terre. Les jeunes sont les messages que nous envoyons à un monde que nous ne verrons jamais. Ce ne sont pas eux qui montent sur nos épaules, c’est nous qui montons sur eux, pour entrevoir les choses que nous ne pourrons pas vivre ».
Renzo Piano

« N’avez-vous jamais, vous qui me lisez, vu "la couleur des ténèbres à la lueur d’une flamme” ? Elles sont faites d’une autre matière que celles des ténèbres de la nuit sur une route, et si je puis risquer une comparaison, elles paraissent faites de corpuscules comme d’une cendre ténue, dont chaque parcelle resplendirait de toutes les couleurs de l’arc-en-ciel. » (Junichirô Tanizaki, « L’éloge de l’ombre » )


Communiqué de Presse


décembre 2020 :

novembre 2020 | janvier 2021


Liens utiles...

GIF



_