FESTIVAL GAME OVAIRES #3

2015/03/07 - 2015/03/08

Organisateur et adresse :
Maison des Cultures
Rue de Belgrade, 120
1060 Bruxelles

« Si vous vous étiez mieux comportés, le féminisme n’existerait pas.... »
Si vous vous étiez mieux comportés, le festival Game Ovaires non plus.

Le collectif Le Cargo X a le plaisir de vous annoncer la troisième édition du festival Game Ovaires qui se déroulera les 7 et 8 Mars prochains, à la Maison des Cultures de Saint-Gilles, 120 rue de Belgrade. Vous êtes tout-e-s les bienvenus !
Délibérément, notre festival ne s’inscrit dans aucune lignée théorique féministe.
Montrer, dévoiler par le biais artistique, l’expérience des violences exercées par les bien-pensant-e-s sur les femmes. C’est déjà résister !
Dans ce cadre, notre organisation donne un temps, un espace, une visibilité, bref, une légitimité à toutes ces voix. Le festival Game Ovaires #3, est le polaroid contemporain d’expressions individuelles en mutation qui se déploient dans la création et par la création collective.

Programme :

SAMEDI 07/03

Maison des Cultures - rue de Belgrade 120 - 1060 Bruxelles

14h Théâtre :
« Spiderman et les cornichons » /25’
Écriture et mise en onde : Caroline Safarian (BE, AM)
Lectrice et interprète : Sérap Guven (BE, TU, GE)

Monologue qui tente d’exprimer à partir de l’imaginaire d’un enfant de trois ans et demi l’absurdité de la violence des pères et la crédulité des mères d’aujourd’hui qui continuent à mal s’aimer elles-mêmes.

Seul en scène :
« S’en sortir, sans sortir » (BE, MO) /30’
Texte et jeu : Khadija Azzaoui Ihda/ Mise en espace : Fabrice Dupuy

Ce texte qui au départ est une nouvelle, écrite en 2009, s’inspire largement d’expériences personnelles. Il questionne mon identité plurielle par le regard porté sur mes origines en Belgique comme au Maroc, la violence des pouvoirs administratifs et les religions sous le prisme de l’intégrisme.

Conférence Gesticulée :
« Elles parlent ! Elles parlent de quoi ? » /20’
Laila Ghozzi et Chantal Liégeois (BE, TS)

Mosaïque de témoignages de femmes : artistes, travailleuses sociales, nettoyeuses à la maison, au bureau et au travail, infirmières, employées, retraitées, sans emploi...
Toutes décrivent l’horreur économique et la violence des politiques d’austérité et leurs conséquences sur la vie des femmes.

15h
Performance :
« L’hymne à l’amour et les 18 mythes de la prostitution » (BE) /45’
Julie Jaroszewski/Chant - Olivier Crespel/Guitare
Aurore Van Opstael/Esthétique et systémique

Répertoire de lamentation narcissique transcendée par la lumière du mystère de l’être aimé et tentative de déconstruction du rôle de l’amour dans le modèle patriarcal.

Performance :
« Effeuillage burlesque 1 » (FR, BE) /20’
Collectif Betty Swing.

Le Burlesque, dans sa définition moderne, est l’art de se déshabiller de manière chic, glamour et amusante. Ces « effeuillages » sont de véritables performances scéniques destinées à un public très large.

17h
Théâtre :
« L’amour est un bouquet de violettes » (FR) /30’
Avec Sophie Jaskulski

Une pièce noire vidée. On entend des pas. Bruits d’essoufflement, petit à petit apaisés. Au centre, dans l’obscurité, une silhouette de femme se dessine. Elle est seule, a le visage boursouflé, bourré de cicatrices.
Elle est presque défigurée. Elle commence à parler les yeux fermés.

Théâtre :
« Radio Noire » (IT, BE) /20’
d’Albert Ostermaier par Sandro Mabellini
Avec Assiya El Mhaier. Traduction FR : Selim Rauer

Partenope, une speakerine solitaire de la nuit, domine de sa voix toute la ville. Ce n’est pas par hasard que la conductrice radiophonique a le même nom que la sirène homérique. Isolée dans son studio d’enregistrement, elle brise les rêves d’un quotidien plein d’amour, d’harmonie, et d’intimité.

18h
Performance :
« Combustion 9 » (FR) /20’
Avec Madely Schott et Pha Brick

Cette application tout-en-un de compositing professionnel est développé par explication, démonstration et permis de construire. La combustion des lumières et le tirage des coups de mine ne tarderaient pas à vicier l’air et faire aisément surgir un vaste empire grec.

Performance :
« Gentil Konar » (FR) /25’
Avec Mélanie Diseur et Emy Chauveau

A la manière du laboratoire centre social, une MJC sous vidéosurveillance animée par deux animatrices du milieu scolaire français. Tout est question de ce sérieux-là : du DJ reggae, du critique d’art, de ce monde d’hommes, de la noise et du graffiti.

20h
Théâtre :
« Baise-moi » (FR) /60’ (INTERDIT -16)
Cie Le Songe d’Epiphyte, mise en scène : Juliette Galamez
Avec Mathilde Beltramo et Justine Dubos
Adaptation du roman « Coup de Poing » de Virginie Despentes.

Nadine et Manu, deux filles meurtries, décident de ne plus subir la vie, les hommes, la société et les normes qu’elle leur impose. S’ensuit alors une course effrénée au bout d’elles-mêmes, mêlant sexe, violence et alcool.

Soirée au Bar Le Zwanzeur
rue Jean Volders 11 - 1060 Bruxelles
à partir de 23h
Performance :
« Orties Bruyantes » (FR)
Avec Karine Jurquet, Lenka Luptáková, Olivier Chevillon, Emeline Dufoulon

Inspiré du film culte « Petites Marguerites » les Orties trouvent leur alter ego sonore et musical dans une performance live déglinguée, jusqu’à l’épuisement irrésolu.

Concert :
« Hansel et Hansel » Chanson électro breakcore (FR)

DJs :
« ThunderSunset et Vénus Beach » (FR)
« DJ soFa - La Madame avec le chien » (BE)

DIMANCHE 08/03

Maison des Cultures

14h
Jeune Public :
« Mary-Jeanne La Rouge ! » Théâtre Jeune Public /60’ (BE)
Contes par le Collectif Les Causeuses interprétés par Aline Fernande.

Vous connaissez les histoires de Pirates ? Eh bien vous n’avez encore rien vu car celle de Mary-Jeanne la Rouge dépassera de loin toutes vos attentes... Et quelques idées reçues.

15h
Ciné-débat :
« Yo decido - el tren de la libertad » Film /42’ (ES)
Collectif de Réalisatrices Espagnoles contre la réforme de la Loi sur l’Avortement.

Tout le mois de Février 2014, des manifestations ont eu lieu en Espagne et dans toute l’Europe pour empêcher le gouvernement espagnol de changer la loi sur l’avortement. Un train a sillonné l’Espagne rassemblant les manifestant-e-s pour la réunion gigantesque à Madrid. Pas question de revenir sur les droits acquis par et pour les femmes. Elles témoignent de ce formidable mouvement.
En présence de Inès España, une des réalisatrices.

Partout les femmes sont en colère contre le monde tel qu’il est. Elles réclament leur place avec beaucoup d’humour, d’intelligence et de détermination.

18h30
courts-métrages :

THE BECHDEL TEST du Anita Sarkisian (US, /3’, vo st Fr Nl)
C’est un test simple qui vise à démontrer par l’absurde à quel point certains films, livres et autres œuvres scénarisées sont centrés sur le genre masculin des personnages.

LES FEMMES DANS LA CULTURE du collectif Mvnt HF (Fr, /3’, vo Fr)
Une mère consulte la conseillère d’orientation pour sa fille qui veut être une artiste. Hélas, la carrière est bouchée par les 95% d’hommes qui composent la profession.

GLENN THE GREAT RUNNER de Anna Erlandsson (Sw, /3’, ss parole)
Glenn est un grand marathonien, mais est ce que sa femme ne devrait pas être aussi sur le podium ? Moralité : Quand un homme gagne, regardez sa femme.

« JE RÉCLAME LA LIBERTÉ À GRAND CRIS » de Claire Walka (DE, /6’, ss parole)
Cette phrase de Camille Claudel résonne dans la ville.

« BORRANDO LA FRONTERA » de Ana Teresa Fernandez (Mexique, /4’, 2011)
Une artiste efface la frontière qui sépare les USA du Mexique. Performance audacieuse.

« FREE THE PAVING STONE » de Pussy Riot (Ru, /4’, vo Ru st Fr)
Les Pussy Riot investissent les lieux publics. Le tout en musique et cagoules.

« CELULA ARMADA DE PUTAS HISTERICAS » de CAPH (Sp, /3’, vo Sp st Fr)
« Vous avez le pouvoir, nous avons la rue ». Des femmes menacent le patriarcat. Tremblez !

« BEYONCE » de Lisa Dreykluft (DE, /6’, ss paroles)
Grâce à l’intervention d’une artiste, Beyonce derrière sa vitre retrouve son corps au « naturel ».

« IT’S-YOUR-FAULT » de AIB Collective (India, /5’, vo Eng st Fr Nl)
L’humour décalé d’une campagne choc en Inde sur les agressions contre les femmes va peut être changer les choses.

« DEFINED LINES » de Adelaide Dunn, Zoe Ellwood et Olivia Lubbock (NZ, 2014, /4’, vo Eng, st Fr Nl)
Parodie du clip sexiste Blurred Lines. Excédées, trois étudiantes de Nouvelle-Zélande ont frappé juste et fort.

Présentation : Asbl Elles Tournent, Marie Vermeiren et Aurore Van Opstal en partenariat avec le service de l’Égalité des Chances de St-Gilles.


décembre 2016 :

novembre 2016 | janvier 2017


Liens utiles...