« ENTRE LES PAVES, DES JARDINS »

2012/05/05 - 2012/05/27

Organisateur et adresse :
Service de la Culture

Maison des Cultures
rue de Belgrade, 120
1060 Bruxelles

© Hector Martin Moreno / collectif Caravane
© Hector Martin Moreno / collectif Caravan

Comme c’est le cas à Saint-Gilles, avec le potager collectif Oasis et celui jouxtant les logements de la Cité Fontainas, à voir et à revoir dans le petit film de PTTL « Savez-vous planter des choux », des espaces verts fleurissent tant et plus au cœur de la cité. Sur le modèle des jardins ouvriers, porteurs du développement d’une écologie sociale au sein des quartiers populaires, les jardins potagers offrent aux personnes et aux familles l’occasion de gagner en autonomie mais aussi de tisser des liens entre les générations, les classes sociales et les différentes origines. L’exposition propose de porter un regard à dimension humaine sur ces initiatives collectives que l’on rencontre aujourd’hui un peu partout en Europe.
Dès 1990 avec ses jardins potagers photographiés pour « 04°50° - La Mission photographique à Bruxelles » initiée par Contretype, Jacques Vilet montrait en précurseur ces petits coins de bonheurs simples, installés le long des voies de chemin de fer et sur des friches urbaines transformées en parcelles de nature. Répondant à une commande du Conseil général de la Seine-Saint-Denis en 1994 sur le thème de la terre, Patrick Zachmann, membre de Magnum Photos, a choisi les jardins ouvriers, entrevus comme des espaces de sociabilité et d’évasion pour une population ouvrière aux multiples origines. « Ma proche banlieue » a été présentée à la Cité nationale de l’Histoire de l’Immigration à Paris. Les photographies exposées ici appartiennent à la collection départementale d’art contemporain de la Seine-Saint-Denis. Avec « Urban Agriculture », Hector Martin Moreno, membre du collectif Caravane, pose un regard sur les artisans des potagers, des jardins collectifs et des fermes urbaines de Bruxelles, en quête de liberté dans la jungle urbaine.

© Andrew Buurman
© Ardine Nelson

D’origines diverses, ceux-ci trouvent dans la terre de quoi fixer leurs propres racines et échapper aux bruits de la ville. « Allotments » d’Andrew Buurman réunit des portraits de citadins jardiniers, natifs de la région de Birmingham ou d’horizons pluriels, également investis dans le travail de la terre. Au fil des saisons, un regard humain bienveillant se pose sur ce coin de nature urbaine métissée d’Angleterre où il fait bon vivre. Ardine Nelson, avec ses « Green Spaces » de Dresden, et Nikolai Wiezorek se sont centrés sur une tradition bien ancrée dans la culture allemande : les « Schrebergarten », des parcelles mises à disposition des familles ne bénéficiant pas d’un jardin. Des îlots préservés où, souvent depuis plusieurs générations, chacun s’active à planter et à récolter, mais aussi à décorer et à personnaliser son petit coin de paradis.

sous le commissariat de Christine De Naeyer


juin 2017 :

mai 2017 | juillet 2017


Liens utiles...