CPAS de Saint-Gilles

Le CPAS de Saint-Gilles accueillera une exposition collective d’artistes d’horizons variés.

En collaboration avec l’ASBL Hispano Belga, l’Espace Ressources du CPAS de Saint-Gilles proposera deux ateliers sur le thème des 800 ans de Saint-Gilles, « Saint-Gilles, de l’image à l’imaginaire » : un atelier photo&son et un atelier arts plastiques.
L’atelier photo & son aura pour thème le passé et le présent de Saint-Gilles sur base de photos d’archives, de témoignages et de prises de vues actuelles saisies lors de promenades avec un guide. L’atelier arts plastiques aura pour thème le futur de Saint-Gilles, avec la réalisation d’une maquette.

« Saint-Gilles, de l’image à l’imaginaire »

Sur le thème des 800 ans de Saint-Gilles, l’atelier photo, son et arts plastiques d’Hispano Belga ASBL, en partenariat avec l’Espace Ressources du CPAS, veut raconter l’histoire du quartier à travers des images, des témoignages et l’imaginaire de ses habitants. Nous voulons lui rendre hommage en valorisant son patrimoine culturel et architectural mais également lui donner un sens en rapprochant les personnes qui y vivent de leur commune. Associant réalité et imaginaire et éveillant l’esprit critique quant à l’avenir de Saint-Gilles, ses habitants s’exprimeront librement à travers la photographie, le son et la sculpture/maquette. Les ateliers sont encadrés et animés par des artistes professionnels, Nicolas VIDICK (photo), Fanny VANLEUGENHAGHE (son) et Catherine VAN ASSCHE (arts plastiques)

JPEG - 31.4 ko
Adelsdorfer

Max & Ursula Adelsdorfer
L’idée étant de mettre en lumière la couleur sous différentes formes. Pour chacun des membres de la Famille Adelsdorfer, ce qui compte c’est le regard sur la couleur.
Pour Max, c’est la structuration dans la variation dans un esprit rigoureux. C’est une forme d’échange mathématique dans l’arc-en-ciel. Pour Ursula, c’est travailler la couleur comme une source impalpable à travers la lumière. La magie réside dans ce qui ne se touche pas. Ce qui réunit ces 2 artistes repose sur la couleur comme chemin de vie.

JPEG - 1.8 Mo
Victor Barros

Les œuvres de Victor Barros, équatorien d’origine, peuvent difficilement cacher les origines sud-américaines. Il s’agit avant tout d’une imagerie. Dans son œuvre on trouve une grande richesse des éléments qui caractérisent l’esprit du temps.

Petite histoire à propos de Marie Biebuyck :
Ancrés en elle, entre corps et matière brute, les contrastes font partie d’une vague qui caresse l’instant. La voilà qui expérimente, photographie, observe, écoute le temps qui s’écoule dans la lumière… Lancée corps en avant, elle traverse l’INRACI, fuit la pub, retrouve le contact, le lien avec l’être humain en travaillant dans le social. Son parcours atypique et son besoin vital de s’évader la conduisent dans des paysages lunaires.
Par l’abstraction, elle confond corps nus et matière. Des rencontres réelles basculent dans l’onirique. Son œil photographique, tour à tour, se joue du net, du flou, de l’aube et de la lumière… S’abandonnant au monde brumeux des opposés, des contrastes…

Passionnée par l’horlogerie, Dhikra Dhambri peint ce mécanisme qui existe depuis la nuit des temps.

Alain de Permentier
Des papiers déchirés, positifs et négatifs, sont éparpillés tels les feuilles d’un arbre tombées au sol, sur une toile blanche ou une ancienne toile déjà peinte. Les parties non-recouvertes de papiers sont peintes au pinceau, en pâte à la truelle, au pastel à l’huile, etc. Ces caches sont retirés et, après séchage, cette opération d’éparpillement et de mise en couleur est répétée. Des interventions “plus réfléchies” sont également réalisées au cours du processus. De cette manière, l’œuvre naît mystérieusement pour le plaisir des sens.

JPEG - 728.5 ko
Anne Everard de Harzir

Anne Everard de Harzir - Portraits en chemin
Je vous propose de découvrir un des embranchements de mon chemin d’artiste :
Les portraits qui m’ont accompagnée tout au long de mon parcours, qui m’ont permis des rencontres très humaines dans leur simplicité et de trouver l’âme de l’autre dans ses yeux... Mais aussi, les autoportraits qui m’ont emmenée à la découverte de ma vie spirituelle en chemin vers Saint-Jacques-de-Compostelle ou dans les rêves et bouderies de mon enfance.

JPEG - 482.9 ko
Renée Musty

Renée Musty
J’erre dans l’imaginaire tel l’oiseau traversant les nuages, je me sens libre d’exprimer mes pensées et mes émotions. C’est essentiel, vital !!!!

JPEG - 1.6 Mo
Claudine Smal

Claudine Smal - Ma petite épicerie
Petit Clin d’œil sur ces lieux emblématiques de la vie saint-gilloise que sont les épiceries de quartier... avec poésie et humour !

JPEG - 141.6 ko
Ludovic Suttor-Sorel

Ludovic Suttor-Sorel
« Passionné par le dessin depuis l’enfance, Ludovic Suttor-Sorel continue, après une formation artistique aux Instituts Saint-Luc, à l’Académie des Beaux-Arts et à l’atelier du peintre C. Vouyiouklis, son cheminement seul. Il bifurqua ensuite vers des études de Sciences-Politiques à l’ULB et un engagement au Cercle du Libre Examen avant de revenir vers l’art durant ses temps libres.
Son art, essentiellement figuratif et symbolique, se développe autour de questionnements sur la réalité profonde de l’être et du temps, sur la société occidentale contemporaine et ses dérives.
Actuellement en phase de perfectionnement des techniques de la peinture à l’huile classique par la réalisation de portraits exclusivement féminins, son objectif à long terme est d’aboutir à un art engagé et monumental lui permettant ainsi de mêler ses deux passions : la peinture et la politique. »

JPEG - 689.9 ko
Lucja Wierzchucka

Lucja Wierzchucka cherche son inspiration pour la création de ses sculptures figuratives dans la musique, la littérature ou les voyages. Parmi ses œuvres, citons : la femme-papillon, femme Africaine, quelques têtes d’hommes. Lucja a exposé en Pologne, au Grand-Duché de Luxembourg, en Belgique.