CAP’Sud Parcours d’artistes Cpas 2012


Wynen Elise

rue Fernand Bernier, 40 - Saint-Gilles


dessin

La ville a ses points de fuite et le monde, ses angles morts, ses décombres anonymes. Dans les vitrines des brocanteurs, observer annonce des étonnements lents, des prolongements aux rêves, la brusquerie d’un désir. De même, les bistrots se peuplent de gestes et de voix accoutumés aux usages, se meublent d’un décor qui apaise les ancêtres et raconte l’histoire au dernier passant.

Habiter recrute des manières de vivre, de voir, d’imaginer. Les paysages n’existent pas, mais il pleut parfois et l’eau demeure insaisissable. Les rues s’accoutument des intempéries, se gonflent d’un bouillonnement, s’étirent dans leurs géométries et reposent, sans impatience, tantôt ouvertes, tantôt intimes. Ce que l’œil en saisit ne dépossède rien et il n’y a aucune impatience dans les promenades. Regarder s’accomplit avec lenteur.

Jack Keguenne


Elise Wynen.jpg