Abbaye de Forest

JPEG - 375.2 ko
Michèle Baczynsky

Les linogravures de Michèle racontent une histoire variable à l’infini, comme une ode à la vie avant l’inexorable, oscillant entre légèreté et gravité.

JPEG - 1.5 Mo
Paula Bauer

Paula alterne entre le pastel à l’huile et l’huile extra fine solide qui lui permettent de jouer en créant des formes, des volumes, du mouvement.

JPEG - 665.1 ko
Luisa Bevilacqua

Les œuvres de Luisa réalisées par le biais de techniques mixtes sont un ensemble varié ouvert au rêve et qui parle de... nous ?

JPEG - 312.7 ko
Alain Forthomme

Alain présentera sa série photo « regards autour de toi ».

JPEG - 246.9 ko
Marc Gilmant

Mirages citadins issus d’une lumière jouant des formes, des matières, la réalité est toujours proche de l’imaginaire dans l’œuvre de Marc.

JPEG - 1.5 Mo
Corinne Hoehn

Dans les compositions abstraites de Corinne, les éléments s’embrassent, s’enlacent avec harmonie, sérénité, douceur ou force, joie, enthousiasme, ardeur, féerie ou magie.

JPEG - 506.6 ko
Adrien Martinez

Adrien a travaillé de longues années en solitaire, déconnecté de l’extérieur. Ses dessins sont des réflexions sur l’homme confronté à lui-même et sa place dans un monde déshumanisé.

JPEG - 1.8 Mo
Xavier Mc Pake

Les objets que sélectionne Xavier pour ses installations appartiennent à une expérience personnelle, physique ou psychique et se trouvent nourris de sensations, de projections, de situations nouvelles.

JPEG - 1.9 Mo
Marcel Mussen

Les photos de Marcel témoignent des signes que laissent dans leur environnement les activités humaines, son approche est enchâssée au réel et en révèle les à-côtés décalés, incongrus.

JPEG - 48.1 ko
Nordine Raiss

Les peintures de Nordine, comme des rêves sur toile, en matières profondes, en éclats de couleurs.

JPEG - 905.5 ko
Fatou Sidibe

La peinture de Fatoumata est comme une initiation à un monde mystérieux et magique, celui des masques omniprésents dans toutes les civilisations.

JPEG - 256.6 ko
Boriana Todorova

« Collage aveugle », « La mer humaine », « Tentative », « Extension du domaine du sensible » : quatre performances de Boriana pour quatre jours, quatre tableaux pour un corps en action et sa trace réflexive.

JPEG - 55.1 ko
Antoine Prospero

Antoine Prospero : "Il faut vivre sous le signe d une désinvolture panique, ne rien prendre au sérieux, tout prendre au tragique" R. Nimier


Dans les jardins de l’Abbaye, on trouvera le travail des élèves de l’école spécialisée Les Marronniers. « Une bouteille...non ! Un éléphant à la mer ». Ils présenteront un éléphant grandeur nature et porteur des messages, des sentiments des enfants, de leur ressenti suite aux événements vécus depuis « Charlie Hebdo ». Le public pourra également déposer, par la bouche béante de l’animal, ses impressions du moment enfermées dans une bouteille, comme un appel de naufragé lancé au monde. Une exposition de photos et de dessins des enfants retraçant la naissance de l’éléphant messager viendra compléter l’œuvre et sera visible dans les vitrines de l’Abbaye.